La IXème Légion Impériale

JdR Strict - The Elder's Scroll Online
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'histoire de la Salamandre /!\ humour de charbon et thèmes parfois torrides.

Aller en bas 
AuteurMessage
Shenzy

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 10/11/2016
Age : 30
Localisation : Dans ma tête, promi

MessageSujet: L'histoire de la Salamandre /! humour de charbon et thèmes parfois torrides.   Mer 15 Nov - 20:32

HRP:
 




Il était là, dans l'ombre. Je ne voyais que sa silhouette mais je sentais que c'était bien lui. Cet argonien, je l'avais connu à la Morag Tong, nous étions presque les seuls représentants de notre race et nous avions commencé à nous tourner autour dès notre rencontre, presque naturellement.

Dans l'écurie où nous nous sommes donnés rendez-vous, son regard m'avait contemplé bien avant que je ne devine sa présence. Il savait se fondre dans le décor quand il le fallait, il était calme, tranquille et surtout, il était incontestablement inventif, jusque dans l’exécution de ses contrats. Si moi, j'avais pu me faire connaître grâce à mes relations et à mes capacités ardentes, lui n'avait eu qu'à déployer son ingéniosité et sa ruse pour gagner le cœur de nos dirigeants. Pour ma part, qui ait toujours préféré travailler en solitaire, j'appréciais faire des missions avec lui. Attentif et habile, il était un partenaire parfait pour les missions les plus périlleuses, on s'entendait plutôt bien et c'est pour ça que j'avais décidé de faire appel à lui ce soir.

Il s'était redressé de la barrière où il s'était accroupi. Il sauta souplement à terre et vint directement vers moi sans détour. Il était grand, même pour un argonien, sa carrure était souple et musculeuse et une force tranquille presque rassurante émanait de lui. Posant sa main sur mon épaule, je devinais son sourire pousser dans l'obscurité.

"Falut ! Fa va ?"


Aurais-je oublié de préciser un léger défaut de langage ? Ah oui, très certainement. On reprend au passage où je disais qu'il était inventif alors. Pour un contrat particulièrement délicat, il devait tuer un membre du Thalmore, désarmé, nu, et les mains attachées. Nous autres argoniens sommes naturellement résistants au poison, il a donc eu l'idée de s'enduire les dents d'un anesthésiant particulièrement efficace et sa mission aurait été un succès s'il ne s'était pas mordu la langue dans la foulée, la laissant constamment pendante à côté de sa bouche comme un chien joyeux, s'appelant désormais Lèche-le-vent.

"Fe me fuis renfeigné, comme tu l'as demandé."

Sa fiabilité a toujours été une force, et alors que nous allions nous offrir une petite marche nocturne, il continua dans sa lancée. Je vous laisse le plaisir de devoir décoder ce qu'il dit sans intervenir.

"Alorf, la fille que tu as amoffée -beau fravail au fait- est retournée dans fon affofiafion..."
"Pour qui travaille-t-elle ? Dis-le moi tout de suite !"
"Fu fe doute bien que fe fais pas te le dire ... Fi f'ai bien compris, elle avait été enfoyée à l'abattoir avec ton contrat. Quand elle est rentrée 'prefque' faine et fauve, elle a été accueillie en héroïne et n'a pas démentie le fait de ne pas t'afoir tuée."
"En gros, y a qu'elle et moi, et toi, qui sont au courant que je suis encore en vie. Et tant que je suis officiellement morte, personne ne peut rien contre moi."
"Efxfactement ! Refte morte, fais toi oublier pendant quelques temps... On ne sait famais fi un jour elle défide de finalement paffer à l'acfion."

Sans même que je ne m'en rende compte, il m'avait amenée jusqu'à mon Kagouti, sellé et prêt à partir. Je ne serais pas spécialement discrète avec lui mais je ne pouvais absolument pas me résoudre à l'abandonner, il en allait de même pour le petit Trotteur dont je ne pouvais de toutes façon pas me débarrasser. Heureusement, si tout le monde était attentif à l'apparence d'une personne recherchée, personne ne semblait jamais s’intéresser à sa monture où à ses animaux de compagnie, grossière erreur car c'est une source particulière fiable, je vous l'assure.
Je devais donc trouver d'autres moyens pour changer d'identité. J'allais abandonner mon armure lourde de chitine, laisser de côté la pratique de la lance et du bouclier pour ne plus qu'utiliser le bâton, et ne porter que des vêtements légers. Je pouvais aussi me laisser pousser les plumes et me teindre les écailles en noires pour effacer les marques corporels de la Morag Tong. A tout cela, j'ajoutais le fait que j'allais certainement prendre le bateau pour partir loin, j'espérais que cela suffise à me faire oublier.

Je regardais Lèche-le-vent avec presque les larmes aux yeux. Je me retint de le supplier de partir avec moi, mais je n'étais pas faite pour la vie en couple bien rangée, pas encore....

Ma dernière nuit sur ces terres, je l'avais offerte à Lèche-le-vent. Je ne l'avais jamais connu comme ça malgré mes sous entendus parfois torrides pendant nos missions. Il était plutôt doué mais manquait sans doute de pratique, mais le plus dommageable était son handicap qui, pour le coup, était un désavantage cruel et frustrant. Ce n'était rien, quand je rentrerai, nous aurons tout le temps de compenser ceci.

Le lendemain, je reçu un anneau serti de trois émeraudes qui me fit presque rêver à une vie tranquille, loin des conflits, en train de mettre au monde une jolie couvée... Presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'histoire de la Salamandre /!\ humour de charbon et thèmes parfois torrides.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mieux vaut payer ses dettes...(pv Anthéa)Rp Histoire [terminé]
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La IXème Légion Impériale :: [RP] :: Textes et récits-
Sauter vers: