La IXème Légion

JdR Strict - Militaire - Dark Fantasy
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Personnage : Wannasee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wannasee

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 30/10/2017
Age : 26
Localisation : Anvil

MessageSujet: Personnage : Wannasee   Lun 30 Oct - 22:56

Nom :
Prénom : Wannasee
Surnom : Wanna, "la fille des égouts"
Age : 26 ans (en 2E 584)
Race : Impériale de Colovie
Divinité : Panthéon impérial (sur le papier)
Ville d'origine : Anvil
Signes distinctifs : Peau légèrement mate. Avait des dreads dans sa jeunesse et au début de sa carrière. Peut être vue avec une peinture faciale ou non.
Alignement : Esprit de camaraderie malgré qu'elle paraisse à l'écart et impassible. Loyale et discipline stricte.
Titre(s) : Sergent éclaireur de la seconde Légion.
Archétype : Arc / Deux dagues.
____________________________________

Compétences / connaissances :
- Furtivité (opérations de reconnaissance avancé).
- Assassinat.
- Maniement de deux armes à la fois et d'un arc.
- Persuasion.
- Intimidation.
- Diplomate.
- Maîtrise tactique.

Description physique :
Wannasee a la peau légèrement mate. L'impériale est mince et de taille moyenne ou petite. Ses cheveux sont mi-longs, lisses et attachés à l'arrière. Il est possible de la voir avec des dreads (coupe qu'elle avait dans sa jeunesse) ou encore avec une peinture faciale.

Résumé de l'histoire :
Wannasee est une impériale [colovienne] originaire d'Anvil. Elle est née en 557 de la seconde ère, au moment où le comte Ephrem Benirus était encore à la tête de la ville portuaire.
La jeune impériale est cependant abandonnée de ses parents et passera son enfance aux cotés de bandits et assassins dans le refuge du hors-la-loi de la ville. Elle participait donc à des actes illégales en particulier pour sa survie. Essentiellement, Wannasee volait de la nourriture se trouvant dans des cargaisons au niveau du port. Wannasee volait et pillait également des nobles et bourgeois, suite de quoi elle vendait le butin mais n'en tirait jamais un bon prix sans doute à cause de son jeune âge.
La jeune chapardeuse était douée avec la furtivité ainsi que le maniement du couteau à beurre. Elle n'était pas fier de ses actes, c'était une obligation et une nécessité indiscutable pour rester en vie. Wannasee avait un rêve : voir le monde, partir à l'aventure... et porter l'uniforme de la Légion impériale dont elle était fascinée depuis petite. En effet, les soldats de la Légion qui patrouillaient et les statues se trouvant dans le refuge l'ont fasciné.

A ses dix ans, Wannasee manque d'être repérée par un marchand Baandari qu'elle pensait pouvoir voler. Elle a été couvert dans sa fuite par une jeune impériale du nom d'Evadys. Celle-ci, issue d'une famille plutôt modeste, avait déjà vue Wannasee en plein délie... Rien de choquant pour elle mais simplement des interrogations : d'où vient-elle ? Qui est-elle ? Et pourquoi fait-elle ça ?
Evadys avait décidé d'aider la jeune chapardeuse et après avoir lancer sur une fausse piste le Baandari et des gardes, elle s'en va voir Wannasee alors cachée sous un pont au niveau du port.
Wannasee ne connait absolument pas la jeune colovienne qui l'approche. Elle prend peur et saisie son couteau en menaçant Evadys de mort. Effrayée, Evadys garde son calme et essaie de se montrer amicale et coopérative. Wannasee reste méfiante d'autant plus que la jeune impériale se trouvant devant elle et plutôt bien habillée (une simple robe impériale). Evadys cherche à se rapprocher de la chapardeuse et lui demande son nom. Wannasee répondra : "la fille des égouts" d'un ton sec avant de prendre la fuite.
Si Wannasee avait un cœur de pierre et vivait seule isolée des autres, elle n'avait jamais ressentie une telle émotion qui la hantée. Elle s'interrogeait longuement sur ce qui venait de se produire avant de finalement essayait de retrouver Evadys, cette fois-ci d'un air plus reconnaissant.
Au départ, Evadys l'appelait "la fille des égouts" avant de finalement lui demander son nom. C'était bien la première fois que Wannasee avait une conversation plutôt amicale et aux dialogues doux.

Evadys proposa à Wannasee de venir vivre chez elle. Au départ, Wannasee semblait hostile.. Considérant qu'elle était là avec Evadys uniquement pour la remercier d'être venue à son aide. Mais c'était une opportunité d'enfin connaître une amitié et sortir de la solitude. Evadys lui plaisait bien après tout. Mais le véritable problème était les parents d'Evadys : de ridicules bourgeois léchant les bottes des nobles. Ces derniers étaient hostiles à l'idée même d'héberger une fille puante sortant tout droit des égouts de la ville. Magelys, la sœur aînée d'Evadys était elle même gênait de la situation considérant que sa petite sœur ramenait des "choses indésirables" à la maison. Toutefois, si Magelys semblait hostile vis à vis de Wannasee, elle finit par céder et faire confiance en Evadys. Les parents à leur tour acceptent de loger Wannasee mais à une condition : elle est "esclave" et Evadys en sera responsable.
Wannasee avait bien entendu mal prise le fait d'être considéré comme une esclave. Soudain de fille libre, elle devient "esclave". Elle attendit d'être seule avec Evadys pour lui faire comprendre son total désaccord. Mais Wannasee était patiente et elle savait qu'elle avait désormais une meilleure condition de vie et une amie.
Elle grandit aux cotés d'Evadys et de Magelys dont les relations s'améliorent au fil des années. Magelys elle aussi souhaite intégré la Légion.. du moins ce sont ses parents qui veulent la voir dans la Légion. Magelys s'entraîne donc très régulièrement. Wannasee qui rêve elle aussi d'intégrer la Légion pour partir à la découverte du monde, finit par se joindre à Magelys dans ses entraînements. Notre jeune chapardeuse semble douée et met régulièrement à terre Magelys en combat... sous le regard stupéfait d'Evadys, et le regard peu admiratif des parents.

Magelys est finalement appelée à la Cité Impériale en 573. Elle intègre alors la Légion Zéro pour le plus grand bonheur des parents de celle-ci. Wannasee se tiendra aux cotés d'Evadys au départ de son aînée.
Wannasee poursuit son entraînement : les parents d'Evadys l'harcelant qu'en intégrant la Légion et après avoir servi celle-ci, elle finirait par regagner sa liberté tout en pensant qu'elle tombera bien assez tôt. Depuis 572, Wannasee et Evadys s'étaient rapprochées. Elles étaient devenues bien plus que de simples amies. Elle menait une relation de plus en plus amoureuse dans le plus grand des secrets.
Mais durant l'année 573, Evadys commençait à ressentir des douleurs au cœur. Sans doute dû à un excès de stress pour Magelys mais aussi Wannasee dont elle a peur de la voir partir à son tour.
Wannasee jure jusqu'au jour de son départ qu'elle tiendra bon et qu'elle la tiendra de nouveau dans ses bras à son retour. Notre jeune chapardeuse est à son tour appelée en 575 par la Légion impériale.
Elle embrasse une dernière fois Evadys avant le départ.

En 575, Wannasee intègre la ___ième Légion du Marais Noir. Âgée de 18 ans, elle est la cible avec d'autres femmes légionnaires de pervers indésirables. Quel déshonneur pour la Légion d'avoir de tels soldats dans ses rangs. Sans compter les commandants qui se révéleront être plus tard d'une véritable incompétence.
Le sergent Morto Rosso Felacius se chargeait de la formation des auxiliaires. Ce dernier n'inspirait pas la confiance : il se ventait d'avoir combattu avec les Tharn... sans réellement préciser son rôle durant ses missions passés. Les entraînements n'étaient pas digne de la Légion et la déception était grande pour Wannasee. Le général était passé par là et le constatait de lui même avant de désigner un jeune lieutenant pour former les recrues.
La première mission de Wannasee lui restera dans ses mémoires comme étant probablement la pire opération de toute l'Histoire de la Légion. La Légion quitte Cyrodiil pour le Marais Noir avec un effectif très conséquent et des armements très sophistiqués, encore fallait-il savoir bien commandé les troupes pour leur utilisation ?
Dans le Marais Noir, des signes étranges dessinés sur la roche et des arbres intriguent les légionnaires. Après s'être enfoncé dans le marais en direction du fort impérial, un raid ennemi d'insurgés argoniens survient. Les légionnaires sont en panique et essaient de se défendre avec les moyens à leur disposition. Certains comme Wannasee attendent les ordres et constatent que leur centurion est parti se réfugier avec le légat. Les légionnaires répliquent sous les ordres du général, parvenant à faire fuir les argoniens.
Aussitôt que le calme est revenu, le légat Argus Supercu interroge les vétérans de la Légion sur ce qui vient de se passer. Effectivement, cette zone du Marais Noir abrite encore des tribus nomades argoniens particulièrement hostiles aux étrangers.. compliquant la route jusqu'au fort, les Hists pouvant jouer de sales tours à la Légion. Les troupes impériales reprennent la route et beaucoup de légionnaires sont en panique. Wannasee essaie de garder son calme et observe les alentours.
La nuit se lève et un campement impérial est établi contre une falaise. Si la falaise permet une couverture aux troupes stationnées, elle peut également être une menace si les insurgés argoniens surviennent sur celle-ci... sans compter les possibilités d'être encerclé. C'est ce que pense Wannasee et elle décide de la rapporter à son centurion. Mais le centurion Cunnilingus semble ne pas tenir compte de la remarque de la jeune recrue Wannasee. Le général qui passait par là survient et pose sa main sur l'épaule gauche de notre impériale : "excellente remarque auxiliaire" avant de lancer un regard méprisant au centurion. Alors que des archers sont envoyés au dessus de la falaise, une nouvelle attaque survient et un incendie ravage la moitié du camp... Des soldats meurent dans leur sommeil.
Une explosion retenti dans le camp puis le silence prend place...
Wannasee qui avait été propulsé dans l'explosion ne se réveil qu'au petit matin. Constatant l'ampleur des dégâts, elle s'en veut de n'avoir pas lancer sa requête un peu plus tôt.. Ce qui aurait peut-être pu faire éviter un tel massacre. Au niveau de l'infirmerie improvisée, elle voit le général en sortir avec un œil en moins et se dirigeant vers elle : "Beaucoup de soldats et de commandants sont morts cette nuit. Des soldats ce sont démarqués ce soir là. Sergent, je compte sur vous pour intervenir si besoin".
Une promotion si soudaine... Wannasee ne comprenait pas ce qui venait de se passer. Mais le général semblait placer une certaine confiance en elle, au détriment des autres. Le centurion Cunnilingus interpella le général au sujet de cette promotion qui lui semblait injustifiée et trop rapide mais la réponse du général n'allait qu'isoler d'avantage notre impériale jusqu'à être exposée seule au danger.
Le général invita Wannasee à parler de son passé. Il en déduit alors qu'elle serait un excellent éclaireur.
Les troupes impériales quittent le camp pour se diriger vers le fort tout en restant sur ses gardes. En effet dans une zone dégagée, Wannasee partie en éclaireur découvre avec effroi le nombre impressionnant d'argoniens les attendant de l'autre coté. Elle en informe le général et l'inquiétude s'empare des légionnaires. Pris de panique, le légat saisi la première cohorte et s'enfonce sans plan dans le marais. Ce sera un véritable massacre et le général décide de réorganiser aussitôt sa Légion. Seul une vingtaine de survivants de la première cohorte regagne le reste des troupes. Wannasee et d'autres éclaireurs sont envoyés en avant avec des indications sur la localisation du fort. Tout au long du trajets, la boucherie se poursuit avec des pertes tel un safari où les légionnaires en sont les appâts.
L’hécatombe ne fait que commencer lorsque la Légion est finalement coincé au milieu de nul part. Wannasee regagne la force d'attaque principale. Le général ordonne d'établir un camp en ce lieu pour une ultime bataille face aux indigènes. Plusieurs lignes sont formées autour du camp et le sergent Wannasee est envoyée en première ligne de front. La première ligne de front est chargé de faire un maximum de dégâts aux ennemis approchant. A cour de munitions, la première ligne devra gagner l'arrière tout en restant couvert par la seconde ligne commandée par le centurion Cunnilingus qui prendra le relais. L'opération se déroulait à merveille jusqu'au moment du repli, Wannasee constate avec effroi que le centurion pris de panique donne l'ordre à la seconde ligne de front de se replier à l'arrière. Le général le voit bien assez tôt et profane des menaces à l'égard de son centurion.
L'esprit de camaraderie de Wannasee est en revanche remarqué. Mais l'ennemi s'approche dangereusement de l'arrière et c'est une véritable scène de massacre que voit dans ses yeux Wanna. Le général est touché tout comme notre impériale. Dans cette scène de désolation où des cris se font entendre à droite à gauche, le général promeut Wannasee au rang de lieutenant. Sa dernière volonté avant de mourir est que Wannasee parvienne à libéré sa Légion de ce cauchemar. Le centurion recroquevillé juste à coter entend ces paroles qui l'agacent, c'est un lâche et il le sait. Wannasee regarde le vide quelques instants et perd contrôle d'elle même. Elle se jette à corps perdu dans la bataille et se bat aveuglément en enchaînant les coups avec deux épées en criant dans le tas d'argoniens approchant à l'infini.
Puis des catapultes font feu sur les argoniens qui prennent aussitôt la fuite. Le général Raetus et sa Légion venaient d'arriver à temps pour sauver la ____ième Légion réduite de 90%.
De retour en Cyrodiil, le lieutenant Wannasee est appelée par l'Etat Major à faire son rapport du fait des nombreux soldats l'ayant mentionné tel une héroïne même si elle n'a rien de tel. Le Conseil entend sa version des faits mais n'ayant eu aucun rapport de son défunt général concernant les promotions, Wannasee retrouve son rang d'auxiliaire et est promue légionnaire à la suite de cette mission sous le regard satisfait de son centurion qui lui seul pouvait aller dans le sens du général.
Toutefois Wannasee n'était pas déçue. La course à la promotion est pour elle un enfantillage et préfère rester un soldat répondant aux ordres de ses supérieurs tout en restant bienveillante à l'égard de ses camarades. Elle est finalement transférée dans la seconde Légion fin 575.

Alors que la tension monte entre le peuple colovien et la dynastie des Longères, Wannasee intègre la seconde Légion fin 575. Elle est alors affectée au port d'Anvil afin de défaire tout trafics illégaux acheminés par navires.
En 576, Varen Aquilarios saisi la seconde Légion et part assiégé avec les peuples coloviens la Cité Impériale. Wannasee est alors envoyée en tant qu'éclaireur et dans la reconnaissance avancée. Plusieurs opérations d'espionnage sont établis et de nombreuses informations parviennent à la seconde Légion.
Le chancelier Abnur Tharn ouvre finalement les portes de la Cité Impériale aux forces de Varen Aquilarios et la dynastie des Longères prend fin avec la mort de l'empereur Leovic.
Varen Aquilarios est alors le nouvel empereur. Wannasee est promue sergent après la prise de la Cité Impériale et fait la connaissance du centurion Tiberius Vaerus de la Légion Zéro avec qui elle se lie d'amitié. Elle retrouve par la même occasion Magelys qu'elle avait croisé dans la Cité au moment de la bataille. Magelys considérait Wannasee comme d'une traîtresse et une ennemie de l'Empire et engageait le combat contre notre impériale. Mais Wanna refusait de se battre contre Magelys et elle s'est contenté de la faire évanouir le temps que Leovic tombe. [...]

L’Éruption des Âmes survient en 579 et une Ancre Noire tombe sur la Cité Impériale. Alors que Magelys perd la vie sous le commandement du capitaine Caudex, le centurion Tiberius lui est grièvement blessé. Wannasee devait évacué des civils et perd connaissance après la chute du bâtiment dans lequel elle se trouvait... ignorant le sort de ses amis.
La Cité Impériale dévastée, Wannasee reprend connaissance dans les décombres et constatant la présence d'ennemis dans tout les quartiers, elle décide de prendre la fuite en cherchant en vain ses camarades. Aussitôt qu'elle trouvait refuge dans une ville après l'horreur qu'elle venait de voir, elle fut immédiatement renvoyé dans une autre Légion.
Le sergent Wannasee intégra la quatrième Légion. Placée sous le commandement du centurion Atius, elle a combattue aux cotés de Marius Sighur dans ce qui fut une descente aux enfers. Alors que la cohorte évacuait des réfugier, les soldats impériaux étaient attaqués par un raid de morts-vivants. Traqué par la mort, nombreux sont ceux qui auront péri. Trouvant refuge dans une ancienne ruine Dwemer, Wannasee ne parvenait pas à trouver le repos. Quelques temps plus tard, la cohorte est décimée et Wannasee ne trouvant aucun signe de vie parmi ses camarades et les réfugier, elle regagne la Côte d'or dont elle a eu vent de la sécession.

Présumée morte, Wannasee jouit de ce statut pour regagner Anvil librement. Sur place, elle découvre une ambiance bien différente. Fortunata, une reine pirate semblait avoir pris le contrôle de la ville mais sur place, rien au sujet d'Evadys ni même sa famille. Elle ne trouvera renseignement que dans le refuge du hors-la-loi où certains de ses anciens camarades ont du mal à la reconnaître. Evadys servirait aujourd'hui le seigneur Linchal dans son domaine au nord de Kvatch. Elle s'y rend sans tarder.
Sur place, elle est accueillie par des résistants à l'autorité de la reine pirate et du Primat Artorius Ponticus. Evadys est... allongée sur un lit, le teint pale. Les mois s'écoulent et Wannasee passe du temps auprès d'une Evadys malade. Un sentiment de regret s'empare de Wannasee en voyant l'état d'Evadys... mais en apprenant aussi la mort de Magelys.
Evadys meurt finalement en 584. Wannasee est alors de nouveau seule et décide de reprendre les armes au nom de la Légion impériale... sa seule et dernière famille.

C'est au domaine même que la Fête de l'empereur est organisé... rassemblant des dignitaires de la Légion. Wannasee profite de cette occasion pour parler avec le Praetorian Vendimus Gloria Valerius de la troisième cohorte de la neuvième Légion.

Aujourd'hui :
Wannasee a été déportée au camp de travail de Bangkoraï, radiée de la neuvième Légion pour tentative de trahison.
Un centurion présumé de la Légion Zéro est arrivé les jours suivants avec de faux papiers stipulant que la Légion Zéro a besoin de Wannasee à la Cité Impériale pour y être exécuter. Toutefois, certains affirment avoir vu Wannasee par la suite mais la jeune femme en question portait une autre identité.


[spoiler="Images"]
Lieutenant Wannasee en éclaireur pour la Légion dans le Marais Noir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Personnage : Wannasee
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formulaire de création de Personnage
» Le patronus de votre personnage
» Le personnage le plus alcoolique
» Personnage : RC : Sebastian Jones
» Le personnage à enfermer à l'asile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La IXème Légion :: [RP] :: Personnages Impériaux :: Archive Impériale-
Sauter vers: