La IXème Légion

JdR Strict - Militaire - Dark Fantasy
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Animation] Du vin et des promesses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vendimus Valérius
Admin
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 24

MessageSujet: [Animation] Du vin et des promesses   Ven 13 Oct - 16:31

"Davian dégustait ce vin qui lui avait été offert. Son regard se portait sur la peinture d'une vieille femme qui jadis aurait été belle parmi les belles. L'Âge l'ayant finalement rattrapé, mais la sagesse de même, et elle était dans un bel autours la couvrant bien, installée sur une chaise de fourrure en glissant ses doigts sur l'ouvrage offert. Son sourire valait bien plus que ses récompenses, pensait Davian, mais ce n'était pas de l'amour ou autre caprice de Dibella qui lui donnait envie de le contempler. Il se contentait de faire plaisir à sa Mère, pour que ses vieux jours restent les plus chaleureux possible. L'intendant Davian avait débuté son service dans la IXème Légion en Val-Boisé, suite à un soucis imprévu avec le Général Valérius. Il n'avait cessé de rêvé de Hauteroche, et de sa famille l'y attendant, et ce ne fut qu'après ses moult effort qu'il avait parvenu à retourner auprès des siens. En tant qu'ambassadeur en Daguefilante, il avait désormais accès à une petite richesse, du vin, de la bonne nourriture, et le travail ne débordait pas tant que les troupes luttaient dans l'Est d'ici. Il esquissait un sourire mais le bruit à la porte devint insistant.

Répondant à cet appel, il ouvrit avec plus de colère qu'il n'en n'aurait voulu, portant son regard contre l'enfant qui lui tendant une missive. Récupérant celle ci, en laissant quelques pièces au malheureux qui tentait de s'en sortir en cette période de guerre, ses pas foulèrent de nouveau le confortable tapis devant l'âtre, en préférant déposé le courrier avant de l'ouvrir. Attrapant sa coupe, il répondit à l'interrogation de sa vieille mère qui se demandait pourquoi son enfant avait l'air tout d'un coup s'y sombre. Dans une vague réponse, se traduisit les angoisses que sa génitrice pouvait comprendre, par ce lien incompréhension de maternité les liens. Il y avait quelque chose, dans l'esprit de l'intendant, qui lui fit revenir bien des souvenirs. Autant que les difficultés mises en œuvre pour comprendre et compenser ses gens avec qui il avait dut si souvent converser pour empêcher que ne coule le sang.

Vérifiant dans le miroir, que son plus bel habit le mettait suffisamment en valeur, Davian glissa ses doigts le long de sa moustache entretenu. Finissant d'avaler une longue gorgée de son breuvage, le déposant avec force contre la table. Il ferma les yeux un instant. Est-ce la fin d'une tranquille sérénité ? Cela n'était peut-être rien, mais cela faisait trop longtemps qu'il n'y avait pas eu ce genre d'instants, ou le trouble contredit tout espoirs de tranquillité. Une musique fut jouée non loin de la demeure de l'ambassade. Il baissa la tête, pour voir le balcon et ses deux nobles discutant, une femme d'une pâleur charmante, jouait de la harpe avec douceur et doigté. Il préféra quitter la demeure, sous le regard inquiet de la mère qui prit sur elle de se levé en ignorant les plaintes de son dos, pour saisir la missive qui lui fut arraché des mains avant le départ de Davian. Lui laissant seulement le temps de voir le sceau de l'aigle Aldmeri."




_______________________________________

Du vin et des promesses



Animation ouverte - Intrigues/Complots politiques


"Sa longue barbe était peu commune pour un membre de son peuple. Généralement, il estimait que les Altmers préféraient les visages soignés et sans pilosité aucunes. Sa propre fantaisie lui avait souvent valu des regards noirs, mais ici, c'était à cause de sa race que l'on l'avait observer avec colère. La guerre des trois factions se déroulait, et il se retrouvait sur une terre que les siens devaient considérer comme ennemie. Une sorte de lassitude le rattrapait régulièrement en se souvenant que le monde n'était plus que colère et sang. Comment tout cela a t-il bien pu finir aussi vite en charnier, depuis la Coalescence ? L'Ambassadeur Cirmo l'ignorait, mais il ne désirait toutefois pas s'acharner à essayer de trouver des raisons et des tords. Agir pour que sa Race y gagne maints assurances de prospérité sans une goutte de sang était d'une difficulté innombrable. Il sentit le poids de son camarade installé dans la loge isolée de la diplomatie Aldmeri. Personne ne voulait avoir à supporter la vision d'un représentant du Domaine, même aussi proche de la Guilde des mages locales. Le fermier local pouvait être aussi menaçant que l'assassin pour lui, et hélas, il craignait même parfois que l'on se lasse de sa présence et que l'on vienne le récupérer pour le mettre en cage en tant que potentiel élément dangereux. La surveillance de ses gardes s'assurant d'aucuns actes d'espionnages étaient lourds à porter. Avant qu'il ne décide que le vin pouvait suffire à briser ce coup de morosité, un cri apparut dans la ruelle.

La curiosité de Cirmo était du genre à le faire agir avant de se positionner sur ses acquis et la dangerosité d'un acte aussi stupide que de se montrer en plein jour pour voir ce qu'il se déroulait. Néanmoins, il devait y aller, quand il ressentit la pointe d'inquiétude à l'idée de reconnaître la personne qui avait émit ce petit cri. Poursuivit par les deux gardes assignés, il descendit à la hâte les marches de l’escalier, avant de s'enrouler dans sa grande tenue sombre et dorée. Il avait l'allure que tous se sentaient de craindre, même parmi les Altmers. Ce qui lui laissa au moins l'autorité naturelle suffisante pour que les gens du communs s'écartent en ressentant l'impact de ses bottes contre le sol, et le charisme effrayant qui se dégageait du Mer. Penchant la tête vers le sol, dans la hâte vers la personne au sol, il reconnu Galvo qu'il avait craint entendre brailler depuis le balcon. Le jeune Altmer avait quitter sa faction jadis, et s'était noué d'amitié avec Cirmo depuis son arrivé ici, malgré la menace qu'il aurait pu incarner pour lui. Désormais, cette personne si simple et paisible qui avait longuement rempli son esprit de quelques raisons de sourires par ses émotions des plus communes, par sa vie des plus anodines mais sincère, gisait là. Quelqu'un lui avait mit au moins sept coups de couteaux, et il avait été laissé ici, en dépouille dévasté devant la Guilde.

Et autours de lui, les regards. Les regards des habitants, des locaux, des passants, qui observaient l'Altmer comme une nouvelle proie. La cible était certaine en ayant fait en sorte qu'il agonise sous le balcon, et cela ne manqua pas d'étouffé un coup de panique dans les entrailles de Cirmo. Autours de lui, il ne voyait plus que des regards colériques. Cela faisait longtemps, mais dans son esprit apparut les signes de la panique. Il lisait sa propre mort dans les pupilles de tout ceux autours de lui, même dans l'incertitude de ses censés protecteurs, qui s’interrogeaient maintenant à l'idée de le protéger si tout tournait mal. Sans essayer de jouer de panache, il se contenta de fuir comme le vieillard auquel il ressemblait maintenant. Ses traits allongés par l'incertitude et la fatigue qui le dévorait d'un coup, la nouvelle et la peur lui ayant brisé son assurance et son arrogance. Cirmo posa ses mains sur le balcon, une fois rendu à la relative sécurité de son nid chaleureux. Il sentait toutefois dans son dos, le sourire conspirateur de qui avait bien pour faire cela. Et cette personne ne s'arrêterait sûrement pas là."


Carte de la nouvelle zone dans la Glénumbrie :


Allez ici pour la voir en grand !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://9emelegionimperiale.guildjdr.com
Vendimus Valérius
Admin
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 24

MessageSujet: Re: [Animation] Du vin et des promesses   Dim 15 Oct - 1:55

Citation :
14/10/2017



"C'est après une longue route que les Impériaux purent finir le voyage pour retrouver le campement les attendant. Arrivé ce 14 Loredas de Soufflegivre, dans une vieille place forte utilisée pour repousser une attaque Rougegarde il y à une vingtaine d'année de cela sur la rive de Franchehorizon. Réhabilités en vue des soucis apparaissant dans la région, depuis la destruction d'une ferme au nord de Eaudouce par les forces sécessionnistes du Serpent protecteur. Préparé par les forces Brétonnes qui accompagneront les troupes de la IXème Légion autant pour la surveillance que pour le relais diplomatique. Éreintés après la longue route, avec ses nombreuses péripéties en chemin depuis l'attaque des harpies, jusqu'à l'enfant folle et ses prières envers la Dame des murmures, la IIIème Cohorte, ou du moins une partie, arriva alors au campement qui servira de foyer aux impériaux pour la durée de leur séjour dans la Glénumbrie. De nombreuses tâches les attendent, et des péripéties. Mais ils ne s'attendaient pas vraiment à ce que les ennuis débutent dés le début. A peine aux portes du campement, pendant que les caravanes s'installaient avec les troupes, que l'Intendant Davian, un petit Bréton avec de fière moustache, leur fit la requête de partir enquête sur le meurtre d'un messager important.

Ainsi, une petite troupe Impériale fut envoyée pour inspecter les lieux. Après une vingtaine de minutes de marches, ils eurent trouver la scène : Un chariot renversé sur le côté, des nombreuses tâches de sang remontant en une piste visible, un chasseur benêt attendant sur le côté, et quelques autres traces qui seraient peut-être visible ici et là. Almeth Bale la trace sanglante, pendant que les autres inspectèrent les lieux. Ce fut laborieux, mais au moins utiles. Arnornn et Roland trouvèrent une vieille dague brétonne ainsi que l'emplacement de la mort. Celui ci avait été écrasé par une flèche, et n'avait visiblement pas été bougé avant que le corps ne fut récupéré par les impériaux envoyé par Davian. Shafaye trouva un autre chasseur, et avec Ishtyh et Til Adyn, constatèrent qu'ils récupéraient des flèches elfiques perdues. Les interrogations se bousculèrent, surtout quand l'un des chasseurs avoua avoir vu des hommes avec des plumages s'attaquer avec les dites flèches. Malgré l'incompréhension, ils rejoignirent Almeth qui avait finalement trouver une demeure plus loin où le sang menait. Une demeure renfermant la garde de l'ambassadeur Cirmo, du Domaine Aldmeri.

Plutôt que d'attaquer la demeure, en hurlant, les Impériaux menèrent l'enquête, et les informations de Bale se révélèrent juste. La conspiration visant à envoyer une troupe abattre les Altmers n'avait pas porté ses fruits, autant que Tyzérias et Shafaye débusquèrent les guetteurs dans l'orée du Bois des longues foulées. Dans des nombreuses interrogations, et transportant les prisonniers, ils finirent par laisser en paix après une conversation les quelques Gardes de l'ambassadeur dont il avait évité un conflit sanglant et peu porteur de bonnes choses en réalisant la situation diplomatique et qu'il s'agissait de l'ambition de ceux ayant accomplit cette mise en scène. Las des complots, les Impériaux décidèrent d'agir avec force et rapidité : Réunissez la troupe, ils suivirent la piste du Chasseur qui les guida vers le campement des assaillants.

Ainsi, un conflit violent éclata. S'attaquant aux brigands de la Mère Aviaire ayant accepté d'accomplir la funeste tâche, les forces élites de la IXème Légion usèrent de différents artifices pour s'abattre sur l'ennemi sans avoir à subir les traits d'une qualité elfique dans les scutums ne pouvant les arrêtés efficacement. Grâce aux manœuvres, ils arrivèrent au cœur du combat, et la mêlée fut d'une grande intensité. Après les différents coups, et retournement, qui finirent pas une légère conclusion, les cinq prisonniers restant furent récupérés. Quatre ayant eut le temps de fuir, et le reste, gisait au sol. Massacrés dans l'attaque. Le chef à la coiffe d'Aigle comptait parmi les captifs, sécurité par Victus Vicci, Arnornn Sand lui revint avec les informations sûres ayant échappées aux flammes de la tente du chef des bandits. Alors que tout été achevé, la bourse retrouver fut confiée à la Praetorian, l'ouvrant pour découvrir l'intérieur, elle fut brusquement piquée par la bête à l'intérieur. Un scorpion sombre, avec des tâches vertes, qui fut écrasé par une botte d'acier. Laissant l'officier impérial s’écrasa au sol. Et bien que sauvée par les soins hâtifs de ses pairs, les nombreuses questions se bousculèrent, résumant cela en un seul point : Quel sinistre cabale se tentait déjà à provoquer un chaos diplomatique en Champsrepos ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://9emelegionimperiale.guildjdr.com
Vendimus Valérius
Admin
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 24

MessageSujet: Re: [Animation] Du vin et des promesses   Jeu 19 Oct - 0:26

Citation :
18/10/2017



"Le 18 Middas de Soufflegivre, l'épuisement se faisait sentir. Deux conflits sanglants en l'espace de peu de temps avait étaient déchaîné entre les impériaux et l'ordre du serpent protecteur. Il ne s'agissait plus d'abattre des pilleurs gobelins ricanants et faiblards. Mais de véritables militaires, entraînés, équipés de fer et d'acier, et souvent presque aussi disciplinés que les Légionnaires. Les pertes s'accumulèrent, ainsi que les blessés, mais un souffle de répit pu s'étendre avant les prochaines opérations d'envergures. La ferme des Burrins étant devenu un avant-poste renforcé par une vingtaine de Légionnaire, il s'agissait maintenant de rester aux aguets, et cette nervosité rendait plus difficile le repos réparateur. Mais comme si ce début de guerre ne suffisait pas, Champsrepos n'en était pas à sa seule intrigue qu'est la guerre, mais toujours et encore la vieille histoire de l'assassinat de messager ayant essayer de provoquer un massacre d'une garde Aldmeri isolée pour la protection de l'ambassadeur du Domaine, Cirmo. Et désormais, les rumeurs tendaient à dire que certains coups de pressions et enlèvement avaient été constatés à la caravane Khajiit qui n'avait pourtant rien demander à personne.

Peu envieux de provoquer un soucis diplomatique avec les Khajiit, les Impériaux partirent avec une petite troupe des personnalités habituelles de l'élite de la IIIème Cohorte. Il n'était pas question de déplacé une troupe de guerre pour enquêter, et il s'agissait de récolté des informations sans paraître venir en conquérant agressif. Ainsi, ils firent marche une vingtaine de minutes vers le sud pour descendre jusqu'à la route du nerveux, et découvrir ce coin isolé devenant un lieu de vie pour les Betmer d'Elsweyr. Et cela ne manquait pas de vitalité, à l'image de la race, les nombreux Khajiit étaient en pleine activités, de nombreuses manières. Certains vendaient et troquaient en ne cessant d'envoyer des éloges autant à leurs produits qu'aux acheteurs en devenir, et d'autres se préparaient à quelques rixes contre des pièces d'or ou quoi que ce soit d'autres. Quelques visiteurs curieux s'y étaient mêlé, mais l'endroit ne semble pas si morose de première vue, bien que l'on ne puisse vraiment en juger par la nature espiègle et démonstrative de ceux ci. Ils voilaient leurs défauts, pour ne montrer que bonheur. Mais les regards traduisaient de la nervosité, en ce jour sans pluie et tranquille, comme un Soleil chaleureux se montrant en plein automne. Mais il n'était pas vraiment le moment de se distraire, et tous partirent à leurs occupations pour découvrir ce qui avait été la cause des rumeurs.

Mhelk suivait la piste de la nourrice Brétonne qui s'occupait des enfants, informant que le pauvre Ja'Khajiit disparut était surnommé « Nez bleu », à cause du colorant bleu mit sur sa truffe en plongeant celle ci dedans, sans que ça ne veuille partir pour l'instant. D'après les différents renseignements découvert par Dra'Kalhen à son tour, il aurait disparut auprès d'une patrouille Impériale passant non loin d'ici, récupérant une carte permettant de les retrouvés. Arnornn et Roland observaient quant à eux l'affrontement de Tyzérias contre Do'Sijji, un Cathay massif qui fut toutefois vaincu par les efforts du nordique après un combat acharné. De nombreux événement s’enchaînèrent, et Marius se retrouva à poursuivre un Altmer dans les habits du Domaine Aldmeri. Celui ci fut plaqué par Tyzérias, bien qu'il fut rendu compte qu'il était Dremus. L'Elfe à tout faire de l'ambassadeur Cirmo venu pour la même raison que les Impériaux. Découvrir ce qu'il se passait, et comprendre ce pourquoi les rumeurs parlaient d'un possible conflit entres les deux factions. Dans les faits, tous avaient à faire, et tandis que Do'Sijji, Roland et Arnornn calmaient la foule de la Caravane après l'agitation causé par la course poursuite, tous partirent à leurs occupations.

Dra'Kalhen et Tyzérias partirent à l'enquête suivant la piste de la patrouille Impériale. Ils retrouvèrent toutefois celle ci, les deux éclaireurs assassinés autours d'un feu de camp, où se trouve un gribouillis du Ja'Khajiit le montrant lui en train de s'amuser avec les deux Légionnaires, qui avaient sûrement été prit d'affection pour lui. Avant que les responsables n'apparaissent. Des mercenaires, venu se débarrasser des corps, furent rapidement vaincu, alors que fut récupérés la carte d'où il devait se rendre pour la récompense finale. Tandis que Mhelk, Vendimus et Marius suivirent Dremus vers la piste du Cathay, découvrant le marchand Khajiit qui avait discuté plus tôt avec Marius, en train de marmonner à côté d'une pierre. Prévoyant d'agir et de l'encercler, ils furent toutefois chassé, au lieu d'être chasseurs. Dremus fut kidnappé... Tandis que les Impériaux durent faire face aux trois membres du Thalmor apparaissant pour les éliminés. Après un farouche combat, ils s'en sortirent, découvrant que le Khajiit était un consommateur de Skoomah qui était sous chantage. Les questions ne cessèrent d’apparaître : Étaient-ils maîtres, ou faisant parti de la cabale cherchant à nuire à la diplomatie ? Qu'allaient-ils vraiment de Dremus désormais ? Ils ne trouveraient récompense, que quand la planque serait découverte grâce à la carte."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://9emelegionimperiale.guildjdr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Animation] Du vin et des promesses   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Animation] Du vin et des promesses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» logiciel animation gif
» Persona 4 The Animation
» [ Film d'Animation ] Kenshin le vagabond : Le chapitre de la mémoire
» [ANIMATION] Le Serdaigle Tueur =D !
» Slackrobate Animation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La IXème Légion :: [RP] :: Les dernières nouvelles-
Sauter vers: