La IXème Légion

JdR Strict - Militaire - Dark Fantasy
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Aime-Rôde, proie empoisonnée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shenzy

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 10/11/2016
Age : 30
Localisation : Dans ma tête, promi

MessageSujet: Aime-Rôde, proie empoisonnée   Jeu 10 Nov - 14:48

Aime-Rôde




Nom : Aucun
Prénom : Aucun
Surnom : "Yeux d'Emeraude" mais ces esclavagistes qui n'écoutent rien se sont trompés lors de l'écritude !
Age : 23
Race : Khajiit
Divinité : Hircine sous son aspect du Grand Cerf (Uricanbeg)
Ville d'origine : Sadrith Mora de l'ile de Vvardenfell
Signes distinctifs : Un anneau dans le museau, des yeux verts, une intelligence ... discrète.
Alignement : Chaotique
Titre : Surineuse
Archétype : Parfois chasseur, souvent proie.
____________________________________

Compétences / connaissances, Aime-Rôde a :
- Une grande connaissance de la nature, des plantes, des bêtes.
- Un instinct très aiguisé pour s'attirer des ennuis.
- Une inexplicable capacité à survivre à ce dans quoi Aime-Rôde s'est empêtrée.
- Un bon sens de l'orientation.
- Un besoin quasi maladif d'essayer de mélanger venins et poisons pour voir ce que ça fait.
- Une très faible capacité à combattre.

Description physique :

Petite et d'apparence rachitique si toutefois vous daignez poser vos yeux sur elle. En général, Aime-Rôde se vêtit de la couleur de son environnement, et comme elle n’approche que rarement les villes (car les gardes ne comprennent pas la notion de partage entre les peuples) c'est du vert. Elle porte toujours son arc avec elle, un vieux machin avec lequel elle tire des flèches toujours enduites d'une nouvelle mixture.
Son pelage est anthracite avec des rayures noires, la masse informe qui lui sert de cheveux sont très rarement lavés si bien qu'ils se sont massés en dreadlocks.
Sur son visage, on peut y remarquer une belle cicatrice dont les traces de dents près de l’œil ne trompent personne.

Cependant, Aime-Rôde est toujours enjouée, toujours souriante et toujours volontaire, surtout s'il s'agit de tester un nouveau mélange de produits toxique, ou de faire une mission suicide...

Résumé de l'histoire :
/!\ Attention, Histoire épique avec au programme, des daedras, de la trahison, du suspens, du sexe, de l'action et un millier de guars, âmes sensibles s'abstenir ! /!\

Hop, fondu enchainé sur un levé de soleil à l’horizon, avec vue sur la mer. Tu me mets un bel océan, calme et paradisiaque mais avec quelques rochers pointus qui sortent, que ça fasse un peu pirate, tu vois ? -poses pas de questions- Sur la terre, tu me mets la gomme d'arbres morts, des herbes hautes qui montent jusqu'à la taille, et un village fait de branches avec des maisons-champignons, TU POSES PAS DE QUESTIONS, voilà ...
Là, tu me mets au milieu un marché, et là, tu zoomes sur une des cages, celle avec les gens-chats et les gens-lézards, paaaarfait ! Coupez ! On a planté l'décor ! Pause dej' !


Aime-Rôde, c'est moi, la petite Khajiit aux yeux rieurs qui s'apprête à être vendue à Sadrith Mora. 'Sais plus comment Aime-Rôde s'appelle à la base, suis triste des fois car ma maman l'avait choisi pour moi. 'Suis née ici, sur cette île et suis vendue avec plein d'Argoniens pour une grande exploitation agricole. Aime-Rôde, elle va s'occuper des guars, ça tombe bien parce que ça, les guars, elle adore ! Au début, ils sont méchants avec elle, mais bien vite, ils sont gentils car si non, ils mangent pas. Ceux qui acceptent les câlins, ils mangent plus, alors bien vite, ils câlinent tous Aime-Rôde.

Le travail, il est pénible et triste car quand les guars partent, Aime-Rôde les voit plus jamais. Mais les autres argoniens, ils sont gentils avec Aime-Rôde. Il lui apprennent des mots rigolos, des techniques d'"élimination", comment monter sur un guar et le faire aller très très vite ou encore, comment se faire tellement discret que plus personne fait attention.

Un jour, c'est la guerre, et les guars ne servent plus que pour être montés par des soldats, ceux qui sont trop petits sont tués pour être mangés. Aime-Rôde est triste, et l'est encore plus quand on lui demande de tuer elle-même le petit dernier de sa portée.

Alors, elle confectionne avec des plantes trouvées ça et là, une potion anesthésiante, pour que les guars ils sentent rien quand elle leur tranche la carotide, mais ils sentent encore, alors Aime-Rôde apprends à distiller plus finement, à choisir d'autre plantes, mais ils sentent toujours, alors Aime-Rôde augmentent drastiquement les doses et commence même à les nourrir avec plusieurs semaines à l'avance afin qu'ils s'endorment tous paisiblement, alors ils ne sentent plus rien ...

Les maîtres, quand ils mangent la viande, ils s'endorment aussi paisiblement et trop longtemps.

Les argoniens, ils ont dit à Aime-Rôde de partir au loin.

Souvent, Aime-Rôde se demande encore si aujourd'hui, les Maîtres sont toujours en train de dormir.

Peu après, le bruit courait qu'il y avait des soucis sur une île plus au nord, Solsteim, qu'il y avait des bêtes féroces et surtout de la neige. Aime-Rôde avait jamais vu la neige, alors Aime-Rôde y est allé, portée par sa nouvelle liberté.

Le froid de la neige est comme la morsure de la bête traquée, puissante et persistante mais ça, Aime-Rôde s'en fichait, elle n'avait pas l'choix : les gardes de la légion n'avaient pas eu envie de partager le pain ou leurs armes avec Aime-Rôde qui, tendis qu'elle fuyait au loin dans la forêt d'arbres d'épines, se disait que les murs d'une ville sont pénibles et qu'elle passerait désormais tout son temps dehors, en plein air, et surtout libre !

Aime-Rôde aime les bêtes de Solsteim, les ours, les loups, parfois noirs, parfois blancs ...

Aime-Rôde avait faim, elle avait appris à pêcher mais les poissons avaient appris à se méfier. Elle avait appris les plantes à manger mais les plantes avaient appris à se cacher sous la neige. Alors, Aime-Rôde appris l'arc et le pistage et traqua le cerf dans la forêt.

Ce cerf était pour elle, pour Aime-Rôde toute seule, sa peau allait faire une belle couverture, ses cornes seraient de belles courbures pour son arme volée, et sa viande...
Ses dents claquèrent sous l'effet de l'envie.

Une flèche vint s’éclater en rebondissant sur un rocher tout près des sabots de son cerf qui s'enfuit. Dans le sens du vent par rapport à Aime-Rôde, il y avait un trappeur nordique qui avait fait fuir la bête, mais c'était son cerf, SON cerf !

Aime-Rôde, l'arc bandé, décala son tir et lâcha la corde. L'homme ne compris pas tout de suite, son sang coulant sur les mains, la légère douleur dans son cou et le sédatif fit le reste.

Le trappeur, il avait beaucoup de viande ! Il avait même plusieurs autres bêtes mortes sur un traîneau. Chasser le chasseur est bien meilleur que de chasser la proie. Aime-Rôde apprit ça.

Le Grand Cerf a demandé à Aime-Rôde, ce soir là, si elle était la proie ou le prédateur. Aime-Rôde a pas réfléchi, elle était la proie, la proie de la neige, du froid, de la faim et des hommes. Le Grand Cerf était satisfait.
Aime-Rôde tomba alors très malade, mais elle savait faire les potions qui allait la soigner. En trois jour, Aime-Rôde était non seulement guérie, mais elle n'a plus jamais eu faim. Aime-Rôde dort, et Aime-Rôde se réveille comblée et parfois couverte de sang.

Aime-Rôde a décidé qu'elle connaissait Solsteim. Elle prit le prochain bateau qui quittait l'île pour une destination inconnue.

Aime-Rôde aide beaucoup les gens dans le besoin, elle est toujours enjouée et aime toujours faire des expériences, d'ailleurs, depuis peu, il y a un recrutement massif pour l'armée impériale. Peut-être ont ils besoin d'une éclaireuse, ou de guars ?

OK, Coco, c'est pas mal l'histoire ... Mais ça manque un peu de personnages, tu trouves pas ? Il lui faudrait un compagnon d'aventure, genre un nordique qui serait lui aussi loup-garou, mais qui serait son chef, ou son mentor, qu'en penses-tu ? Bon, on verra ça. Bien bossé tout l'monde ! A plus tard.

____________________________________

Faits d'armes :
S'est auto-libéré de l'esclavage, ça compte ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aime-Rôde, proie empoisonnée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» aucun rapport j'avoue mais j'aime les pipes
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» [Inutile] J'aime / J'aime pas
» Une musique que j'aime bien....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La IXème Légion :: [RP] :: Personnages Impériaux :: Archive Impériale-
Sauter vers: