La IXème Légion Impériale

JdR Strict - The Elder's Scroll Online
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Féralas] - La marche de Frappébène

Aller en bas 
AuteurMessage
Vendimus Valérius
Admin
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 24

MessageSujet: [Féralas] - La marche de Frappébène   Sam 3 Fév - 4:11


___________________________________

"Féralas, une terre ayant eu bien des tourments depuis le cataclysme, et désormais, elle est au porte de ce qui ressemble à la fin du monde elle même. Gorribal, la lame d'un Dieu-Démon est plantée à même le corps d'Azeroth, poignardant celle ci de son vil venin. La Légion vaincue, la Horde et l'Alliance part pour Silithus dans l'espoir de mettre la main sur le résultat de ce coup au coeur. Et pendant ce temps, au nord de là, quelques intrigues sortent de l'ombre pour profiter de ce chaos ambiant. La compagnie oubliée fut informée par l'Archimage Tallas et l'ambassadeur Yvhan des problèmes rencontrés par le peuple Kaldorei. A la recherche du Druide Cirmo, ils ne purent rencontrer celui ci. A la place, c'est un bien étrange Druide du Cercle Cénarien qui refusa de les cotoyés, et attisa les braises du conflit entre Pennelune et le camp Mojache. Et ce n'était pas là le premier problème des compagnons.

Installés dans une antique ruine d'un temple d'Elune, les guerriers de Frappébène se préparent et se rassemblent pour rejoindre les rescapés du Marteau du Crépuscule dans le sud de Silithus, pour peu que certains aient pu survivre. Étrangement, plutôt que de poursuivre leur route, ils se sont arrêtés dans la ruine et essayent de s'y renforcer sans raison. Leurs expéditions environnantes, menace de trouver plusieurs escales à mettre sous leurs girons, et quelques Ogres déjà se sont trouvés intéressés par leurs offres sanglantes, ainsi que leurs pouvoirs malicieux. Tout cela sous le regard du vieux Nain qui se gausse de ne pas voir les défenseurs des lieux le submerger de leurs forces, en profitant pour gagner les ressources, et les guerriers, pour défendre sa trouvaille mystérieuse.

Mais au delà du temple, tous auraient pensés qu'il aurait renforcé l'antique excavation naine qui fut abandonnée depuis longtemps par le refus des Kaldorei de les laissés poursuivre dans un domaine de la nature. Jusqu'à ce que, récemment, la fracture provoquée par l'épée ramena quelques prospecteurs avides de savoir ce qui aurait pu remonté en richesse fameuse. Cependant, les nains Barbe-de-bronze eurent une avidités indigne qui les mena à leur perte, quand ils éveillèrent la chambre d'un lieu oublié et pulsant d'une énergie sombre. Celle ci, que nulle ne parvenait à retrouver, et que nulles ne voulait combattre, semblait compromettre les esprits des habitants locaux. Mais aussi des sanctuaires sacrés de Féralas.

Là où l'Alliance aurait pu affronter l'adversité, les forces du Chevalier-capitaine Karnfreid marchent vers Mojache pour faire payés à la Horde divers soit-disant coup-bas. La tension montant lentement à cause de divers trames de fond, la Compagnie oubliée s'élance à sa poursuite pour le convaincre de ne pas provoquer le bain de sang si attendu. Pour défaire Frappébène, et briser le maléfice de l’excavation perdue, ils auront besoin des forces complètes de l'Alliance en cette terre. Pour cela, évité un combat contre la Horde semblait la première chose à faire, sans s'attendre aux innombrables difficultés qui arrivent vers eux..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://9emelegionimperiale.guildjdr.com
Vendimus Valérius
Admin
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 24

MessageSujet: Re: [Féralas] - La marche de Frappébène   Sam 3 Fév - 4:20


"Rejoignant rapidement le campement du chevalier-capitaine Karnfreid, la compagnie oubliée fut confrontée aux difficultés d'un voyage dans une terre comme celle de Féralas. Après une route éreintante, ils arrivèrent aux abords d'un camp, dans une odeur puante de décomposition. Intrigués, mais pressés, ils eurent rapidement réclamé le passage du pont de pierre antique pour rejoindre l'officier, en vain. La garde avait des ordres stricts, mais eux n'étaient pas des simples passants. En arrivant à une pseudo-confrontation, il fut découvert que des Armures-enchantés remplaçaient certains soldats notamment pour des tâches très officieuses et sanglantes. Se débarassant des dites armures avec quelques malices et sortillèges ingénieux, ils purent traverser le pont avec l'embarras des soldats de garde : Quelque chose se trâmait, et cela les dépassait.

Enquêtant dans le campement, de divers façons, ils purent entâmé la conversation avec le Chevalier-Capitaine, un homme touché par le maléfice des Worgens qui était sur le point d'explosé de courage, accusant la Horde d'avoir enlevé son fils. Après quelques mots partagés, et sous le regard du Sorcier, la présence des Armures-enchantés fut dévoilée sous la stupeur de tous. Alors que le sorcier apparaissait sous les traits d'un Réprouvé. Victime, plutôt que traitre, le dit sorcier de l'Alliance n'avait été que touché par l'illusion de celle qui était véritablement derrière tout ça. La bien-née, survivante d'Eldre'Thalas, avait fait joindre bien des Armures-enchantés passant pour des gardes disciplinés, et avait lentement fait corrompre la chaine de résonnement de cette troupe de l'Alliance, inconsciente de la manipulation. Mais cela n'apportait que des questions supplémentaires : Où était le fils de Karnfried, pourquoi la bien-née avait voulu agir ainsi en dénonçant la Horde à tout prix, quitte à essayer de sacrifier la vie de plusieurs membres de l'Alliance ? Tant de réponse, sur lesquels les compagnons durent lancés rapidement l'enquête, avant un bain de sang..."


Dernière édition par Linaild Sombrebourg le Sam 3 Fév - 4:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://9emelegionimperiale.guildjdr.com
Vendimus Valérius
Admin
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 24

MessageSujet: Re: [Féralas] - La marche de Frappébène   Sam 3 Fév - 4:30


"Partie mené l'enquête sur l'histoire des "Chasseurs-rieurs" du sud de Mojache, deux membres de la compagnie oubliée, avec Thoral à leurs côtés, firent route vers le sud du campement pendant que la Bien-née captive était toujours en période de repos avant l'interrogatoire. L'envie de rechercher le fils n’entachait pas l'idée que les problèmes de ses gnolls enragés pouvait rendre plus difficile quelconque relation avec les Taurens locaux à cause de la tension ambiante. Soutenir leurs citoyens, et les dryades victimes des folies des chasseurs, pouvait permettre une certaine avancée. C'est ainsi que sur la route, en discutant, avant de passer sous des énormes racines servant de toit à une route, les camarades furent attaqués par un Ours brun massif, et rugissant. Celui ci avait visiblement été blessé, et enragé plus qu'il n'aurait du. Suivant la piste de l'ursidé, ils se retrouvèrent à contempler le cadavre du Gnoll qu'il avait dévoré, et quatre gnoll en train de le dévoré, tout en collectant le sang restant dans des vases miteux.

Abattre les gnolls fut aisé, avec des factions d'une coordination admirable, tout en conservant un au chaud sous les liens sinistres du démoniste. Dans un interrogatoire rapide, ils furent menés vers le campement d'où ceux ci provenaient : Un petit coin dans la jungle, miteux et particulièrement puant. Des gnolls paniqués étaient entassés devant une sorte d'étrange rituel. Un orbe de sang palpitant, sous le regard d'un Orc portant un crâne de bête sur le visage. Plusieurs gnolls forçant leurs compères à se préparer à boire dans l'orbe sanglant, et à se peindre de couleurs rouges sur la fourrure. Interrompre le rituel fut bien plus difficile, et l'intervention de la compagnie oubliée fut âpre, malgré les tactiques. Si ils parvinrent à empêché la corruption berserker des gnolls qui se dispersèrent en grognant, l'Orc parvint à s'en sortir en laissant inconsciente au sol celle qui l'avait poursuivi grâce à ses sinistres pouvoir. La traque débuta, pour remonté la piste, et mettre devant la justice le responsable de la folie des "Chasseurs-Rieurs.""
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://9emelegionimperiale.guildjdr.com
Vendimus Valérius
Admin
avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 24

MessageSujet: Re: [Féralas] - La marche de Frappébène   Dim 4 Fév - 3:31


"La trace de l'Orc blessé menait vraisemblablement à un plus vaste campement, mais il ne fut pas permit à Linaild d'en découvrir plus. Accompagnée de ses camarades de la Compagnie oubliée, consciente que les forces Kaldorei entamaient surement déjà une approche maintenant que l'affaire y était, il leur fallut tout de même rejoindre les lieux pour rendre compte de la situation et assister les alliés de l'Alliance face aux maitres des Gnoll. Après un début de voyage désagréable, dans la jungle environnante toujours propre à elle même : Dense et peu commode, surtout quand Val'dar fut mordu par un chien des prairies enragés, la compagnie tomba sur une étrange flaque de goudron. Un Gobelin se chargeait d'en remplir plusieurs tonneaux, seul et paniqué. Allant à sa rencontre, celui ci paniqua, et partagea une conversation en hurlant, après avoir tirer un peu instinctif. Et ce qui débuta en conversation, fini en affrontement contre les Gnolls ayant remonté la source du bruit. Débarrassés des bêtes, l'un des deux Grunts accompagnant le Gobelin revint, et annonça que tout serait fini ici, le rituel ayant débuté. Ceux de la Horde partirent fournir les barils à un certains "Sombrelame", tandis que la Compagnie partie quant à elle remonté la source du dit rituel.

Une trentaine de minute suffirent pour rejoindre le lieu principal d'où provenait la contamination des hyènes bipèdes. C'est là, que le Sorcier de l'Orbite-sanglante préparait ses rites de sang pour les quelques membres du vieux clans des Crâne-ricanant. Ceux ci guerroyaient déjà contre les Sentinelles et deux Treants des forces Kaldorei locales, empêchant grâce à leurs gnolls serviles d'accéder au projet final : Le sang des prisonniers coulait, canalisé vers l'orbe principale par le ritualiste, en vue de contrôlé et corrompre l'énorme Silithide qu'ils avaient fait captif. Le long de l'heure durant, la bataille fut acharnée, et laissa au sol bien des combattants. Et plusieurs des prisonniers qui ne purent être sauvés. La compagnie était lessivée, plusieurs de leurs pairs furent presque vaincu, et tous porteurs de blessures. Discutant avec le Druide Cirmo du Cercle Cénarien, ils réalisèrent que ce n'était que la partie visible de l'Iceberg - Le meneur des Crânes-ricannants avait été contaminé par les murmures de ce qui à été découvert dans l’excavation naine. Et dans le sud, grouillant dans les vieilles cavernes, s'était éveillée les restes d'une Ruche silithide, où les dangereuses couveuses et les rumeurs parlèrent de la solution pour briser définitivement cette malédiction. Et pour y parvenir, la compagnie avait besoin que le Chevalier-capitaine Karnfried amène la puissance de l'Alliance pour affronter les créatures insectoïdes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://9emelegionimperiale.guildjdr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Féralas] - La marche de Frappébène   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Féralas] - La marche de Frappébène
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions sur l'integration d'Haiti au marche de la CARICOM
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Haiti en Marche: Haiti et neo-liberalisme
» Haiti en Marche - Présidentielles 2010: sont-ce les premières escarmouches?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La IXème Légion Impériale :: Warcraft - La compagnie oubliée :: La compagnie oubliée :: Dernières nouvelles des Aventuriers-
Sauter vers: